Biographie



1957 - Clémence
Née à Sherbrooke, un 23 novembre 1933, elle a grandi dans cette ville de "factries" qui lui inspire quelques très beaux poèmes et de superbes chansons.

À 17 ans, elle débarque à Montréal où, après avoir terminé l'école normale, elle enseigne pendant une très courte période. Elle entre au conservatoire d'art dramatique et pendant l'été elle se joint à la roulotte de Paul Buissonneau et devient mime.

À sa sortie du conservatoire, son premier engagement est un rôle à Radio-Canada dans une série pour enfants intitulée Rodolphe. Vinrent ensuite La famille Plouffe, La Côte de Sable, Le Pain du Jour ainsi que Grujot et Délicat.
 
La Côte de Sable
Clémence, Richard Martin et François Rozet


Carrière



1957
Début au cabaret Saint-Germain-des-Prés aux côtés de Jacques Normand.
  1959

Année des Bozos. Presque tous inconnus à l'époque, ils avaient pour nom Léveillé, Brousseau, Ferland, Lévesque, Blanchet, Gagnon et Clémence.

  1964

Composition du livret de la première comédie musicale québécoise Le Vol Rose du Flamant.


  1965

Rencontre avec Yvon Deschamps et ouverture de la boîte Chez Clémence dans le Vieux-Montréal et deux revues avec Gilbert Chénier comme troisième partenaire.

Vint ensuite la longue aventure des boîtes à chansons. Les propriétaires du Patriote décidèrent de baptiser en son honneur la salle au-dessus de la célèbre boîte. C'est donc au Patriote à Clémence qu'elle présentera ses revues musicales.


 
1968

La Grosse Tête avec Marc Favreau et Gilbert Chénier présentée au Patriote à Clémence.
  1969

Les Girls avec Louise Latraverse, Diane Dufresne, Paule Bayard et Chantal Renaud présentée au Patriote à Clémence.

  1971

La Belle Amanchure avec Pierre Labelle, René Angelil et Françoise Lemieux présentée au Patriote à Clémence.


  1972
C'est pas une revue c't'un show présenté au Patriote à Clémence.


             
1976
Clémence commence l'enregistrement de l'émission quotidienne Les Trouvailles de Clémence.

Le succès de celle-ci sera si grand qu'elle durera trois ans
.
  1977

Après vingt ans de carrière, Clémence revient sur scène à L'Outremont pour Mon dernier show.

Les critiques sont unanimes :
"On dit que c'est ton année Clémence"
titrait Georges-Hébert Germain dans La Presse.

"As-tu entendu le monde Clémence?"
disait Pierre Beaulieu.

Plusieurs supplémentaires s'ajoutent et une grande tournée à travers le Québec s'amorce.

  1980
Les Retrouvailles de Clémence connaît un succès sans précédent. Au cours de cette même année, Clémence donne 150 représentations dont 20 au Théâtre du Nouveau Monde, 6 au Théâtre Arlequin et 4 à la Place des Arts.

Après une longue tournée à travers le Québec, Clémence se mérite deux Félix pour le meilleur show de l'année et pour le meilleur scripteur.


  1983

Plus folle que jamais, un nouveau spectacle qu'elle présente pendant cinq semaines au Théâtre Arlequin et par la suite en tournée.

Les critiques sont excellentes :
"Le meilleur de Clémence"
Beaunoyer, La Presse

"Sacré Clémence! Si seulement une infime portion du Bye Bye lui avait été confié, les téléspectateurs auraient mieux rigolé..."
Trudel, Le Devoir

Cette même année, elle recoit la médaille Jacques Blanchet.

Retourrevue c't'un show présenté au Patriote à Clémence.


             
1985

Le derrière d'une étoile, le dernier-né présenté au Théâtre Arlequin pendant 27 soirs.
  1987
J'ai show, un spectacle qui a renversé bien des tabous sur la ménopause. Encore une fois, Clémence a été le déclencheur d'une prise de conscience sur la réalité des femmes. Le spectacle se poursuit pendant cinq semaines au Cinéma Outremont et prend ensuite la route pour les grandes salles du Québec.

La même année, Clémence devient la présidente de l'expo-vente Les Femmeuses organisée par la compagnie Pratt & Whitney pour venir en aide aux femmes victimes de violence conjugale. Au delà de 100 peintres ont participé à cet événement et, après 10 ans, Clémence est maintenant la marraine de l'événement qui se tient toujours au printemps.
  1993

De retour après la ménopause est le dernier spectacle de Clémence sur scène. Après 25 représentations au Monument National, 5 au Grand Théâtre de Québec et une tournée du Québec où plus de 90 000 personnes sont venues l'applaudir, le rideau tombe définitivement et Clémence range ses accessoires.

  1994

Clémence recoit un doctorat Honoris Causa de l'Université de Sherbrooke de même que le prix Hommage de la Bourse Rideau.
             
1995-1998

Clémence anime Les P'tits Bonheurs de Clémence, un magazine d'une heure diffusé à l'antenne de Radio-Canada.
  1996
Parution de Tout Clémence, tomes 1 et 2, chez VLB.
  1997
Sortie du coffret Presqu'intégrale, une compilation de tous ses monologues (sous étiquette Fonovox), la plupart jamais enregistrés, avec la complicité de Monique Giroux.
  1998

Après Les P'tits Bonheurs, elle revient avec Le Monde de Clémence à Radio-Canada, tous les vendredis en matinée.

Cette émission destinée à faire connaître les artisans du Québec remporte beaucoup de succès. Elle aura enregistré 85 portraits-entretiens d'artisans de tout le Québec, et elle en est particulièrement fière.

             
1999

Le Théâtre Eastman présentait Les Girls à Clémence avec Andrée Lachapelle, Nathalie Gadouas, France Castel, Monique Richard et Sylvie Ferlatte. Le spectacle sera repris en tournée à l'automne dans tout le Québec.
  2000
Clémence produit "Les Girls reclémencent" pour le Patriote de Ste-Agathe. Elle co-signera la mise en scène avec Mario Borges 63 représentations, un succès. Clémence recoit le Prix Olivier Guimond au Gala des Oliviers.
  2001

Bernard Landry, Premier Ministre du Québec remet à Clémence la médaille de Chevalier de l'Ordre National du Québec.
  2004
La Grande Séduction
Jutra du meilleur rôle secondaire dans le film de Jean-François Pouliot.

             
2005
Prix Denise-Pelletier 2005
Lauréate du prix Denise-Pelletier 2005 pour l'ensemble de son oeuvre.

Le Secret de ma Mère
Clémence interpréte Rolande dans le film de Ghislaine Côté.
  2006-2007

Elle s’investit totalement dans l’écriture du nouveau spectacle de Marie Michèle Desrosiers et devient productrice de ce spectacle.

Les critiques sont unanimes, elle décide alors de produire le prochain album Qui sortira le 30 janvier 2008.
  2008

Après une centaine de représentations de « Mes classiques en public, Elle fera ses adieux à la scène en donnant un spectacle d’adieux au théâtre Espace Go Le 16 décembre 2008.
  2009

Elle recoit le Prix de la Gouverneure Générale pour les arts de la scène de la réalisation artistique. Le prix lui a été remis par l’honorable Madame Michaëlle Jean en mai

La Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec lui remettait le Prix Sylvain Lelièvre le 15 septembre dernier.

Le 24 novembre, elle recevra le Prix d’Excellence de la SOCAN( Society of Composers, Authors and Music Publishers of Canada)
             
2010

En mai 2010 Clémence elle reçoit l'ordre du Canada des mains de la Gouverneure Générale madame Michaëlle Jean.


Depuis le printemps 2010 et aussi en 2011 Clémence remonte sur scène avec Daniele Bombardier pour "50 ans de métier ca s'raconte" Une
rencontre privilégiee ou elle se raconte tout en nous faisant rire.

           
             



   
    Le contenu de ce site, y compris les textes, dessins de l'artiste, dessins graphiques et photographies, est la propriété exclusive de Clémence DesRochers. Toute utilisation non autorisée de ce contenu, y compris toute reproduction est interdite à moins d'une autorisation écrite.
Pour obtenir une autorisation, veuillez adresser un courriel à : info@clemencedesrochers.ca